Quel est votre pesticide préféré?

les meilleurs pesticides!

Mais quel est votre pesticide préfére? Question ridicule? peut-être pas. Selon une enquête Franceinfo, le vin que vous buvez ne contient pas que du raisin…. De nombreuses traces de pesticides et autres produits phytosanitaires sont détectables jusque dans vos verres. Certaines bouteilles de bordeaux contiennent jusqu’à quinze résidus de pesticides différents, selon les analyses effectuées.

Il s’agit notamment de la carbendazime. Cette substance est interdite depuis une dizaine d’années, mais que l’on retrouve à l’état de traces dans nombreuses bouteilles. Elle est liée à l’utilisation du thiophanate-methyl, un fongicide assez répandu dans la viticulture. Une autre molécule, la phtalimide, est aussi “susceptible de provoquer le cancer”, selon l’INRS. On la retrouve pourtant fréquemment, comme marqueur de l’utilisation d’un pesticide, le folpel.

Deux autres pesticides, récemment interdits en France, se retrouvent aussi dans certains échantillons : L’iprodione, un fongicide classé CMR, ainsi que du thiaméthoxame, un insecticide neurotoxique “tueur d’abeilles“. Ces deux molécules, aujourd’hui retirées du marché, étaient encore autorisées au moment de la fabrication des bouteilles tests, millésimes 2016.

L’expérience

Le chef cuisinier de Barjac (Gard) et le biologiste Gilles-Eric Séralini ont imaginé en 2015 d’organiser des “dégustations” de pesticides. Ils ont ainsi voulu dénoncer leur présence dans un breuvage millénaire aussi symbolique que le vin! Les conclusions se retrouvent dans leur livre “Le goût des pesticides dans le vin”
Ils ont invité plus de 70 professionnels de la gastronomie et du vin dont les grands chefs Marc Veyrat et Régis Marcon ainsi que le réalisateur de “Mondovino” Jonathan Nossiter. Ces derniers ont goûté des pesticides dilués dans de l’eau aux doses identifiées dans des vins non bio, y compris de grands crus.
Jonathan Nossiter détaille les sensations provoquées au nez et au palais par 11 pesticides répandus dans les vins (boscalide, glyphosate, fenhexamide ou folpet..), lesquels apportent au vin les aromes et effets suivants : fraise artificielle ou bonbon chimique doucereux, assèchement et amertume…


Pourquoi tous ces pesticides se retrouvent dans nos verres?

La vigne, représente le premier marché des produits phytosanitaires de l’agriculture en France. En effet, la viticulture représente à peine 3 % des surfaces agricoles en France, mais elle concentre 20 % des fongicides répandus dans la nature.
La Champagne remporte la palme, avec 25,6 épandages par an en 2016! Viennent ensuite la Bourgogne, les vins du Gers et le Beaujolais. Une addiction liée à la fragilité exceptionnelle de la plante, sensible au développement de champignons, de pucerons ou de bactéries.

pesticides

les pesticides en Italie?

L’Italie est la seule grande économie agricole de l’UE à avoir connu une réduction des ventes de pesticides de 2011 à 2018. Plus de 20 % de moins, certifie Eurostat, l’office statistique de l’UE. Seul le Portugal, l’Irlande et de la République tchèque font mieux. Sur la même période, les ventes ont augmenté en de 39 % en France (plus de 80 millions de tonnes).

Selon l’ EFSA (European food safety Authority)  on s’aperçoit que la région la plus “propre” est l’Ombrie dont les produits analysés ne contenaient aucun résidu de pesticide, la zone la plus polluée par la chimie étant le Haut-Adige, avec seulement 43.1% de produits sans résidus.

pesticides
les pesticides, dangereux pour l’homme?

Les pesticides dans les vins américains

Une étude récente (2019) a révélé des traces de glyphosate dans 5 vins sur 5. Bien que les vins BIO soient moins contaminés ils en contenaient des doses 10 fois moindre comparé aux vins conventionnels. Mais quel est l’intérêt des désherbants les vignes? dans certains cas, rares, cela peut s’avérer utile, mais peut être réalisé mécaniquement.

Conclusion

Vous pouvez être indifférent à la manière dont on produit le vin. Vous pouvez par contre être sensible à ces manières de produire, irrespectueuses de l’environnement et sans doute de votre santé. Dans ce cas, que faut-il boire, que faut-il éviter?

Si votre production agricole est très bien cotée, une mauvaise récolte signifie un manque à gagner colossal. Peut-être même une perte. Si votre bouteille de vin se vend 100 € ou 20 €, les conséquences d’une vigne malade ne sont pas les mêmes. Il y aura vraisemblablement beaucoup plus “d’arrangement avec le bon Dieu” là où les sommes en jeu sont plus importantes.

A l’opposé, quand on veut atteindre des prix de revient dérisoires, pour rencontrer la clientèle qui ne veut pas dépenser plus de 5 € la bouteille de vin, les rendements doivent être importants. C’est de la production de masse, de la production intensive. Dans ce cas les méthodes impliquent tous les traitements possibles.

Comme le dit le dicton : In medio virtus est. Il me semble juste, à tout point de vues, de se concentrer sur les vins moyen de gamme. Le label BIO est une garantie fiable dans beaucoup de cas, mais certainement pas à 100%. (le magazine de l’association de consommateurs français “Que Choisir” annonçait dans son analyse indépendante, des traces de pesticides dans un échantillon de 92 bouteilles de vin bio, de différentes régions françaises).

Le mieux reste de bien connaître le viticulteur, ou alors votre caviste, qui lui connaît très bien ses viticulteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.